Articles avec le tag ‘cuisine indienne’

Menu « Bollywood », les prouesses d’Apolina

20080509 012

 Apolina entre en lice …

Cette semaine, Anne et moi avons essentiellement été occupés par la mise en place, en pleine terre, des 134 variétés de tomates anciennes que nous cultiverons cette saison. Cette grande tâche est traditionnelle à la mi-mai et nous avons pu l'effectuer, cette année, dans des conditions météo tout à fait favorables. "Pourvu que ça dure"; on pourra alors vous reparler bientôt ici de tomates vraiment exceptionnelles.

Mais il s'en trouve que, par conséquence, nous avons quelque peu négligé nos fidèles amis blogonautes. Et notamment, nous ne vous avions pas rendu compte du très exotique cours de cuisine indienne donné par Apolina le vendredi 9 mai dernier. Voici quelques lignes pour vous  faire partager tout le plaisir que nous en avons ressenti. Pour le menu détaillé, je vous invite à le (re)découvrir dans mon précédent billet annonçant cette soirée "Bollywood".

http://lesjardinsdepomone.skynetblogs.be/post//bollywood-le-menu-indien-classique-dapolina 

Cette soirée culinaire à l'École d'Arts SaSaSa a connu naturellement un franc succès. L'ambiance a été des plus joyeuses et des plus instructives, personne ne pouvant résister longtemps au charme d'Apolina et de sa cuisine exotique extraordinairement parfumée. (Il y avait notamment au menu une petite sauce au tamarin à vous faire damner tous les saints … voire à amadouer la plus récalcitrante des belles-mères!)

Apolina, c'est la gentillesse, la disponibilité, mais aussi le savoir faire et le savoir expliquer. Elle a épaté son auditoire en lui faisant découvrir les caractéristiques et les vertus de la cuisine ayurvédique et la place qu'y tiennent les épices orientales.

Ainsi par exemple, la consommation abondante de curcuma protégerait les Indiens de la terrible maladie d'Alzheimer, qui fait des ravages croissants dans notre monde occidental. Autre exemple : les qualités exceptionnelles du Ghee, beurre clarifié indien, comme matière grasse de cuisson. Apolina vous en avait déjà communiqué la recette sur ce blog. Vous pourrez la retrouver sous le lien:

http://lesjardinsdepomone.skynetblogs.be/post/5616565/beu…

Tous les participants se sont impliqués joyeusement dans la préparation des cinq services prévus au menu, et l'ambiance de la table autour de laquelle ils se sont rassemblés ensuite restera longtemps dans les mémoires. Voici quelques photos de cette soirée "Bollywood", en attendant - avec une impatience mal contenue - qu'Apolina publie les des recettes détaillées du menu. Histoire de pouvoir préparer ces délices à la maison pour séduire les amis.

Bien convivialement complice,

José

20080509 001

20080509 003


20080509 009

 

20080509 010

 

20080509 011

 

20080509 018

 

20080509 019

20080509 024

 

20080509 028

 

20080509 029

 

20080509 035

 

20080509 040

 

20080509 048

 

20080509 057

Share

Recette indienne: KHANDVI (Rouleaux à la farine de pois chiches ou « Besan »)

20080321 P1010724 Khandvi

On ne présente plus Apolina, ce sympathique joyau de la culture indienne qui nous fait régulièrement l'amitié de proposer sur ce blog des recettes culinaires authentiques, savoureuses, saines, simples, peu coûteuses et innovantes.

Pour tous ceux qui souhaiteraient faire plus amplement connaissance avec Apolina et sa cuisine authentique, voici un excellente nouvelle :

L' Ecole d'Arts SaSaSa (Savoirs, Saveurs, Sagesses), à Bruxelles (Schaerbeek), qui promotionne entre autres des cours de cuisine donnés par des chefs réputés, vient de programmer un cours de cuisine indienne qui sera animé par … Apolina. Ce premier cours aura lieu le vendredi 9 mai en soirée, selon la formule très conviviale et participative mise au point par le directeur de l'Ecole, le dynanique Alessandro d'Angelo. Pour plus de renseignements, voici le lien officiel utile :

http://www.sasasa.be/

Le nombre des participations à ce cours est bien sûr limité. Si vous êtes réellement intéressé(e)s, ne tardez pas à vous inscrire. Le menu découvertes à préparer et à partager en vaudra vraiment la peine.

L'Inde, ce pays très peuplé, presque à l'échelle d'un continent, possède une cuisine particulièrement diversifiée et parfumée. Les croyances, surtout l'inspiration de l'Ayurveda, y ont façonné au fil des siècles une gastronomie particulièrement subtile, en associant une quasi-inépuisable variation de légumes avec des fruits aux vertus étonnantes et des mélanges d'épices à vous couper le souffle d'émerveillement.

Parmi ses mélanges d'épices (Masala) figurent au moins cinq grandes bases "classiques". Citons Baffad masala, Garam masala, Rasam masala, Reiachado masala, Sambhar masala … tous composés de multiples ingrédients, et qui donnent à une alimentation durable, saine et simple des saveurs divines. J'en reparlerai, si nos blogonautes le demandent …

Un des ingrédients utilisés dans la recette qu'Apolina nous propose aujourd'hui est le surprenant Asa-foetida. Comme cet ingrédient reste relativement méconnu en Occident, je vous en touche vite un mot. 

La poudre de l'Asa-foetida, de couleur jaune, provient de la mouture de la sève séchée d'une variété de fenouil géant. Autant prévenir, l'odeur de cette poudre n'est pas spécialement agréable avant la cuisson, ce que suggère d'ailleurs l'éthymologie latine de son nom. Mais elle est beaucoup plus séduisante dès qu'elle est cuite, et joue alors parfaitement son rôle dans les menus à base de haricots, de lentilles ou de fèves : prévenir efficacement les désagréments gastriques liés à la consommation de ces féculents. C'est génial!

Assez de préambules. Voici la nouvelle recette d'Apolina que vous attendez tous.

Je vous souhaite beaucoup de plaisir à la préparation et surtout, à la dégustation.

José

 

 

 

RECETTE DU KHANDVI

Ingrédients

Pour la pâte:

1 tasse (205ml) de farine de pois chiche (ou "besan", disponible dans les épiceries exotiques)
1 tasse de yaourt + 2 tasses d'eau
1-2 piments verts (écrasés dans un mortier et ajoutés à la pâte, ou coupés fins et ajoutés en garniture. Cet ingrédient est facultatif.)
2 cm de gingembre râpé fin
1 pincée d'asa-fœtida
1 pincée de curcuma
Sel

Pour l'assaisonnement et la garniture:

1 càc de ghee/beurre/l'huile
1 càc de graines de moutarde
1-2 piments verts (facultatif)
1 càs de graines de sésame (facultatif)
20 feuilles de curry (facultatif)
2 càs de noix de coco râpée (fraîche ou déshydratée)
1-2 càs de feuilles de coriandre ciselées

Préparation


Tamiser la farine de pois chiche dans un saladier. Ajouter le yaourt, l'eau, les piments écrasés (si utilisés), le gingembre, l'asa-foetida, le curcuma et le sel.
Mélanger avec un fouet pour éliminer tous les grumeaux.

Disposer de grandes feuilles de papier aluminium sur votre plan de travail.

Au four micro-ondes, faire cuire la pâte à la puissance maximale pendant 10 minutes, tout en veillant à la remuer toutes les 2 minutes.  La pâte doit s'épaissir.

En casserole (un peu plus laborieux!)
Mettre la pâte sur le feu et faire cuire en remuant sans arrêt avec un fouet pendant 20-30 minutes jusqu'à ce que la consistance de la pâte lui permette de se détacher des parois de la casserolle.

Poursuivre la préparation en étalant la pâte finement (1 mm), à l'aide d'un spatule,  sur les feuilles de papier aluminium.

Laisser refroidir pendant au moins 10 minutes. Ensuite, avec un couteau,  tracer des rectangles de 5 x 20 cm.

Rouler la pâte (comme pour des roulades ou des sushis) de manière à obtenir de petits rouleaux.

Ranger ces rouleaux dans un plat.

Dans une grande louche, chauffer le ghee/beurre/l'huile.

Ajouter y les graines de moutarde. Quand celles-ci éclatent, ajouter les feuilles de curry.

Verser ce mélange sur les rouleaux disposés dans votre plat et garnir avec les graines de sésame, la noix de coco râpée, les piments verts et les feuilles de coriandre.

20080321 P1010687 Khandvi

20080321 P1010695 Khandvi

20080321 P1010696 Khandvi

20080321 P1010723 Khandvi

Share

Cuisine indienne: Sabudana vada au chutney de coriandre

 

20080131 001


 

Communiquer par blogs interposés, c’est évidemment dans l’air du temps. On pourrait croire que les courants d’empathie qui s’installent entre blogueuses et blogueurs soient généralement assez convenus et superficiels. Ok, on y échappe pas toujours vraiment, mais …

Depuis que ce blog existe (soit depuis le dernier congé de la Toussaint), Anne et moi avons fait la connaissance de tant de gens – répartis sur cinq continents – à la personnalité si  attachante,  originale et passionnée qu’entretenir des relations avec eux est devenu une nouvelle part de notre bonheur de vivre. Ceux-là se reconnaîtront sans qu’il soit besoin de les citer ici. Nous tenons à les remercier de leur gentillesse, de leur fidélité,  aussi pour la part essentielle qu’ils prennent dans la lutte contre la  « malbouffe » que l’agrobusiness tente toujours  de nous imposer contre notre gré et à notre insu. Grâce à eux, beaucoup de consommateurs osent aujourd’hui dire NON à certains modes de consommation. Et c’est fort bien !!!

Certains de ces fidèles blogonautes resteront sans doute toujours sans visages. D’autres, favorisés par la proximité géographique, ont tenu à nous rencontrer personnellement. De l’empathie à la sympathie, de la sympathie à l’amitié profonde et sincère, les pas sont si vite et si irrationnellement franchis lorsqu’on se découvre des « atomes crochus » !

C’est précisément ce qui c’est passé après notre rencontre avec Apolina.

Apolina est indienne et vit en Belgique. Nous correspondions depuis un certain temps déjà, lorsqu’elle nous a proposé d’aller faire avec elle, un dimanche matin, le marché des produits asiatiques qu’elle utilise pour sa cuisine familiale.

Nous n’oublierons jamais ces emplettes exotiques ! Nous qui pensions savoir bien des choses au sujet des épices et des légumes asiatiques !? Mais ce jour là, notre horizon c’est subitement et fabuleusement élargi. Et nous sommes revenus à la maison les bras chargés d’ingrédients insolites dont nous ne savions pas  trop comment les utiliser judicieusement.

Rien de grave ! Apolina est un guide éclairé et a la patience d’un ange. Et nous avons pu la convaincre – malgré sa modestie naturelle – de se laisser présenter sur ce blog et d’y partager avec vous quelques recettes indiennes simples, saines et authentiques.

Voici une première petite recette, facile à réaliser, et «last but not least», que les enfants apprécient énormément. Il s’agit d’un plat  traditionnel  de l’État du Maharashtrâ (à l’ouest du Deccan, avec comme capitale Mumbai, ex-Bombay, dont le territoire équivaut en superficie à plus de la moitié de celui de la France ou à dix fois celui de la Belgique !) d’où Apolina est originaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

inter

Sabudana vada (Boulettes épicées au tapioca)

Ingrédients

 

Quantités pour +/- 12 boulettes 

(pour 4 personnes en entrée, pour 2 personnes en plat)

 

4 c. à S. de tapioca (ou perle de sago = sabudana)

Eau froide

2 pommes de terre moyennes (cuites à l'eau, pelées et écrasées à la fourchette)

2 piments verts égrainés et coupés fins

1 c.à S. de gingembre râpé

½ c.à c. de sel (ou plus, selon votre goût)

1 c.à c. de graines de cumin

2 c.à S. de cacahuètes hachées grossièrement

Huile d’arachide


 

20080130 Apolina P1010596


 Préparation

La veille, versez le tapioca dans un bol et couvrez-le d’eau froide pour le faire gonfler pendant une demi-heure au moins.

 

Égouttez ensuite le tapioca pendant toute la nuit.

 

Le jour-même, mélangez tous les autres ingrédients (sauf l'huile).

 

A l’aide du mélange obtenu, façonner de petites boulettes aplaties (un peu comme des hamburgers, mais en plus petit).

 

A l’aide du mélange obtenu, façonner de petites boulettes aplaties (un peu comme des hamburgers, mais plus petits).

 

Dans une poêle, faites chauffez 2 à 3 c.à s. d’huile d’arachide, déposez les vadas et faites en dorer doucement les deux faces.

 

 

 

 

 

 

Les vadas s’accompagnent de chutney. Apolina propose d’utiliser un chutney à de coriandre ou un chutney de mangue.

Voici la recette du chutney de coriandre, plante  aromatique présentée dans notre précédent billet.



20080130 Apolina P1010598

 


20080130 Apolina P1010600

 

Chutney de coriandre

Certain(e)s d’entre nous seront sans doute étonné(es) de la dénomination « Chutney » utilisée par Apolina
pour qualifier la sauce fraîche dont elle nous propose la recette. En
effet, selon la conception britannique du « chutney », les occidentaux
considèrent majoritairement et erronément qu’il s’agit d’ un produit
épicé aigre-doux et confituré. Ce sens est beaucoup trop restrictif dans
la véritable cuisine indienne, et cette sauce fraîche mérite sa
qualification de « chutney à la coriandre ».
 

 

1 tasse de coriandre ciselée

2 c. à c. de yogourt nature

1 c. à s. de sucre de canne Muscovado (non raffiné)

½ oignon

2 c. à c. de jus de citron (vert de préférence)

2-3 piments

Sel

Mixer le tout. C’est  (déjà) prêt !

 

Merci Apolina. On t’embrasse … et on attend la suite !

 
Anne & José

20080131 004
Share